Australie

Deux semaines de Workaway à la ferme de Burnbrook

Je dois l’admettre, j’avais eu un coup de cœur pour cette annonce sur le site Workaway. Georgina et Michael proposaient de travailler dans leur élevage de lamas/moutons. De quoi faire bondir de joie la Brigitte Bardot qui sommeille en moi ! 🙂

Nous avons passé 15 jours dans la ferme de Burnbrook auprès de nos hôtes Georgina et Michael. Stéphane décrit cette expérience comme « l’idée parfaite qu’il se faisait des expériences de Workaway ». Moi je dirais que c’est le premier endroit en Australie où nous nous sommes sentis chez nous.

Premières impressions sur Burnbrook

Après nos 5 jours de camping sauvage, nous nous sommes donc rendus un dimanche à Gidgeganup au nord-est de Perth. A notre arrivée, Georgina notre hôte nous accueillait sur un petit tracteur vert avec un grand sourire !

Nous avons fait la connaissance de Michael, son époux qui travaillait dans le jardin. Puis, nous nous sommes installés dans notre cottage. Ce dernier était à l’origine, la maison de la maman de Georgina. Il est tout équipé et est bien plus grand que l’appartement que nous avions à Toulouse ! Une très belle surprise donc.

Une tasse de thé plus tard, nous avons fait le tour de la ferme de Burnbrook. L’occasion de rencontrer tous ceux qui feront partie de notre quotidien durant deux semaines. Ellie et Carly les deux chiennes, les lamas (bébés, seniors, femelles, mâles), les 70 moutons, les émeus et une multitude de kangourous sauvages.

Avant le départ de Burnbrook

Le quotidien à la ferme de Burnbrook

Nous démarrions le matin à 8h30 et entamions la tournée des « buckets » dans un petit tracteur vert. « La tournée des buckets » c’est les sauts de compléments alimentaires que nous distribuions dans les différents enclos. Après quelques jours, notre tournée était bien rodée et tous les matins nous étions attendus ! Ensuite, nous travaillions avec Georgina et Michael sur différentes tâches selon les besoins.

Après la pause thé de 11h, il y avait le déjeuner vers 12h30. Nous le prenions chez Georgina et Michael, en leur compagnie. Parfois le travail se terminait là et nous avions l’après-midi libre. Parfois, nous continuions à travailler avec eux.

Toujours est-il que le soir, nous mangions à 18h30 avec eux. Une rotation s’est mise en place rapidement quant à la préparation des diners : un tour Georgina, un tour Michael et un tour nous. Nous nous rappellerons longtemps du risotto saumon/champignons ainsi qu’un plat marocain en sauce DELICIEUX. De notre côté, nous avons fait honneur à la cuisine française en préparant notamment une ratatouille et un bourguignon.

Le repas se terminait à table avec Georgina, autour de grandes conversations sur divers sujets. Chaque dîner était un moment de partage très agréable qui se passait toujours dans la bonne humeur.

Le soir nous rejoignions notre cottage à 200 mètres de la ferme de Georgina et Michael que nous partagions avec Ginger et Rebecca. Ces deux énormes araignées inoffensives, s’installaient tous les soirs dans notre salon où elles avaient élu domicile. Le premier soir en les voyant, on ne faisait pas les malins…

Le travail à Burnbrook

En 15 jours nous avons eu la chance de faire plein de choses différentes à la ferme de Burnbrook.

Ainsi, nous sommes allés marcher avec les lamas. Cela permet de les habituer au contact de l’homme. S’ils peuvent être utilisés pour leur laine, les lamas sont également sollicités dans des lieux touristiques pour accompagner les randonneurs. En effet, la morphologie particulière de cet animal lui offre une excellente adhérence dans les sentiers escarpés.

Nous avons également fait s’accoupler certains lamas (c’est très étrange au départ). Ce qui nous a fait rire, c’est que c’est la femelle qui décide si elle veut s’accoupler ou non avec le mâle. Ce sont elles qui ont le pouvoir ! (« comme toujours » dit Stéphane). Pour décliner les avances (acharnées) de Monsieur, Madame lama lui crache dessus. Non c’est non ! Si par contre elle accepte, sachez que l’accouplement peut durer jusqu’à 50min…

Côté mouton nous avons participé à la tonte ! Grand moment dans un élevage puisqu’il est nécessaire de faire intervenir un professionnel (dont le métier est exclusivement de tondre). Ce dernier est payé au nombre de bêtes tondues : 3$ pour chacune. Autant dire qu’il ne faut pas trainer : moins de 3 minutes en moyenne ! C’est un travail très physique car il faut maitriser l’animal et le manipuler. Sachez quand même que nos moutons faisaient entre 90 et 120kg !

Nous avons également vacciné les brebis enceintes. Travail fastidieux car le mouton est un animal craintif qui peut être très agité. Une fois cela fait nous les avons marqués à la peinture afin de les reconnaitre plus facilement lorsqu’elles auraient mis bas.

Comme une petite vidéo vaut mieux qu’un long discours, jugez par vous même 🙂

 

Georgina et Michael

Michael était médecin spécialisé dans le cancer et Georgina était professeur d’anglais.  A présent retraités, ils continuent à travailler avec énergie à Burnbrook. Ils y élèvent lamas, moutons mais aussi une race de chiens de chasse. Parfois, ils sont même jurés dans des concours ! Ce qui nous a frappé dans les valeurs de cette ferme, c’est qu’il n’y avait pas de recherche de la rentabilité. Les animaux de Burnbrook sont heureux ! 🙂

Georgina est une adorable personnalité ! C’est une femme toujours d’humeur égale, drôle, intéressante, forte, passionnée et ouverte d’esprit. Elle est sensible à la cause animale et à l’environnement de façon plus générale. Son approche du dressage des animaux est très intéressante car elle utilise la douceur avec une grande efficacité. Nous avons également appris qu’elle avait écrit un livre qui fait office de référence en la matière sur la race de chiens qu’ils élèvent. Passionnant ! Patiente et encourageante, j’ai vu mes premières améliorations en anglais avec Georgina ! 😊

Michael est plus en retrait mais c’est un homme intéressant qui s’intéresse à beaucoup de choses et comprend parfaitement l’allemand. Il semble être passionné par ce qu’il fait.  En particulier ce qui concerne l’élevage de moutons.

Nous avons eu une journée off avec Georgina et Michael. L’occasion d’aller faire les courses, flâner devant les boutiques et aller déjeuner dans un délicieux café. Une superbe journée d’échange et de partage que je garde parmi mes meilleurs souvenirs.

Et puis il y a eu l’anniversaire de Michael ! 🙂 Pour l’occasion leur fille est venue le fêter avec nous. Nous avons partagé un gâteau au chocolat sur lequel Georgina avait dessiné des moutons.  Un très beau souvenir !

 

En bref

Nous avons passé deux semaines superbes qui sont passées très vite ! Dire qu’au départ, nous n’avions prévu de ne rester que 7 jours… Le superbe cadre qu’offre Burnbrook, le travail avec les animaux ainsi que Georgina font que cette expérience sera parmi nos meilleures ! Nous sommes maintenant incollables niveau lamas et moutons ! 🙂  C’est vraiment un Workaway d’exception ! Le départ a été très difficile mais nous avons la ferme intention de rester en contact. Travel must go on !

Written by lesblog-trotteurs in 22 mai 2017 / 290 Views

1 Comment

  • Chantal 30 mai 2017 at 22 h 52 min

    Fabuleux séjour effectivement…

    Reply
  • Please Post Your Comments & Reviews

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *