Australie

Une semaine à Kalbarri

Après 3 jours de roadtrip nous sommes arrivés le jeudi 19 mai à Kalbarri. Cette petite ville côtière abrite le « Kalbarri National Park ». Ce dernier est un arrêt convoité par les voyageurs sur la côte ouest de l’Australie.

Carte roadtrip cote est australie

Le HelpX au Wagoe Chalet de Kalbarri

Camping Wagoe chalet à Kalbarri

Nous avons décidé de passer une semaine à Kalbarri. Nous avons trouvé un HelpX dans une location de chalets à 18km de la ville. « Wagoe chalet » propose ainsi 9 chalets et des emplacements dans un camping au confort sommaire. Après 4km de chemin en terre battue, nous sommes arrivés sur le site. Bien que d’une esthétique modeste, le camping offre une vue sur les dunes de sable et un accès privé à l’océan.

Ted est le propriétaire des lieux. C’est un bon représentant du bush australien de par son accent très prononcé (comme si vous essayiez de parler avec 17 chewing-gums dans la bouche). Il nous a accueilli sur ce qui lui fait office de monture : un quad rouge qu’il quitte rarement pour se déplacer. Avec la soixantaine bien passée, Ted et sa femme tiennent leur camping avec tranquillité. Ted est venu nous voir chaque jour pour discuter avec nous. Communication cependant difficile du fait de sa surdité prononcée !

Ted embauche régulièrement des « helpeurs » pour s’occuper du nettoyage des chalets et des sanitaires. Notre rôle donc durant ces 7 jours. Avec en moyenne un chalet chaque matin nous ne nous sommes pas tués à la tâche ! En contrepartie nous avons logé dans un mobil-home rustique. Mais quel plaisir de se réveiller tous les matins avec le bruit des vagues s’écrasant contre les récifs !

A notre arrivée, le frigo était plein. Ted veillait régulièrement à ce que l’on ne manque de rien. Ce fut un plaisir pour nous de renouer avec certains aliments absents du régime des backpackers !

 

La vie à Kalbarri

Stéphane et Laura en quad

Malgré un temps radieux à notre arrivée, nous avons connu trois jours de pluie. Cumulé à ce plaisir, un vent violent venu de l’océan frappait en permanence la plaine sur laquelle notre petit camping résidait. Pour ajouter un peu de piment à nos nuits paisibles, il s’est avéré que le toit de notre vieux mobil-home n’était pas parfaitement étanche. Bref, il pleuvait sur le lit 😊

Le travail demandé par Ted n’était pas difficile et celui-ci n’était pas exigeant. Nous commencions le matin à 9h et terminions une fois les chalets libres nettoyés. La belle vie ! Par contre nous étions coupé de tout (d’où notre retard actuel sur le blog). En effet, nous ne captions ni réseau téléphonique, ni 3G !

Ted était visiblement un passionné de quad. Dans son hangar il en avait pas moins d’une vingtaine ! Il organise des tours touristiques de 2h dans les dunes de sable et au bord de l’océan. Nous avons eu la chance d’en faire un le dernier jour (Merci Ted pour ce beau cadeau !). Cela reste pour nous le meilleur souvenir de Kalbarri ! Rouler sur la plage au coucher du soleil offre des points de vue fabuleux. D’autant que l’océan, agité sur cette partie de la côte, laisse s’éclater des vagues sur les récifs de façon spectaculaire. Jugez-en par vous-même avec les photos ! 😊

Le Kalbarri National Park

Visiter ce parc était notre principal objectif durant cette semaine à Kalbarri. Nous avons profité d’une belle journée pour nous lancer à la conquête de ses immenses falaises rouges.

A notre arrivée surprise : les principaux spots du parc national sont fermés. Naturellement une solution nous est proposée. Moyennant 45$ par personne, un tour opérator peut nous amener dans cette zone… Nous nous sommes donc contenté les spots accessibles !

Sans être incroyable, le Kalbarri national Park est très agréable. Ses hauts points de vue, parfois au bord des falaises, offrent un paysage captivant avec ses immenses falaises rouges et son cours d’eau en contrebas. Nous avons croisé peu de monde, ce qui confère un certain sentiment de liberté et d’immensité.

 

 

Written by lesblog-trotteurs in 13 juin 2017 / 386 Views

No Comment

Please Post Your Comments & Reviews

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *