Les dauphins de Monkey Mia au petit matin Un pelican de Monkey Mia intéressé par le poisson Les dauphins de Monkey Mia Dauphin de Monkey Mia Dauphin de Monkey Mia Dauphin de Monkey Mia Soigneuse de Monkey Mia avec un dauphin Un émeu dans la ville La plage de Monkey Mia Découverte de Shell Beatch Découverte de Shell Beatch Je marche sur l'eau !  :) Point de vue de Shark Bay
Australie

Côte ouest de l’Australie : les dauphins de Monkey Mia

Le départ du Wagoe chalet marquait le début d’une longue période de roadtrip. Sur cette partie de la cote-ouest il n’est pas possible de faire du HelpX. A nous le camping et la vie de nomades ! Cependant, nous avions prévu plusieurs arrêts le long de la côte dont le premier à Monkey Mia.

Carte Australie monkey mia

Les dauphins de Monkey Mia, une vieille histoire

Shark Bay est une réserve protégée qui abrite la plage de Monkey Mia. Cet endroit ne doit son tourisme qu’à une chose : ses dauphins sauvages.

En effet, il y a plusieurs années, des pêcheurs prirent pour habitude de nourrir un groupe de dauphins sur la plage de Monkey Mia. Petit à petit, cela est devenu une attraction touristique. En fait, cela amène tant de monde, que la réserve s’est équipée d’un camping, deux bars et une supérette et ce bien que la plage soit pourtant sans charme particulier.

En 1990, des chercheurs se sont intéressés à l’impact de ce contact humain sur les dauphins. Ils ont réalisé que le taux de mortalité chez les petits dans la baie était très élevé. Les dauphins étant nourris, ils n’apprenaient plus à pêcher à leurs rejetons.

Depuis, un bureau de soigneurs a été installé. Ces derniers s’occupent d’organiser la rencontre. Tous les matins, des volontaires signalent l’arrivée des dauphins aux soigneurs qui les reconnaissent à la simple vue de leur aileron ! Seuls certains dauphins sont nourris et même s’ils le sont jusqu’à 3 fois dans la matinée, cela ne dépasse jamais un dixième de leurs besoins journaliers.

 

Des dauphins qui rapportent…

Après avoir parcouru les 450km qui séparent Kalbarri de Shark Bay, nous sommes arrivés le samedi 27 mai, à la réserve de Monkey Mia.

Le concept est bien organisé : pour rentrer dans la réserve, c’est-à-dire sur la plage, il faut se délester de 12$ par personne. Et comme Monkey Mia est loin de tout et que la rencontre avec les dauphins a lieu à 7h45… et bien autant s’installer sur le camping de la plage. Prix pour un espace en tente/van : 35$. Cela commence donc à chiffrer…

Les espaces tentes/vans du camping sont surprenants : il s’agit en fait d’une petite pelouse sans délimitation d’espaces. Pour les voyageurs dormant dans leurs véhicules (comme nous), c’est pire. Il faut garer son auto le long de la pelouse, au bord du chemin le plus passant du camping.

Enfin, la superette du camping est hors de prix. Mieux vaut donc avoir prévu le coup avant ! Heureusement une cuisine commune est à disposition de chacun pour préparer son repas. Et nous bénéficions d’un wifi… limité à 250Mo !

 

Le grand rendez-vous avec les dauphins de Monkey Mia

Dauphin qui observe

Le lendemain matin, réveil à 6h30. Le vent est glacial mais l’excitation l’emporte. Sur la plage, il y a du monde.  A quelques mètres seulement un petit groupe d’ailerons transperce la surface de l’eau… ILS sont là ! Une soigneuse arrive enfin et nous invite à s’approcher de l’eau. Nous distinguons maintenant à travers la clarté de l’eau ce sublime mammifère marin. Puis, deux d’entre eux viennent aux pieds de la soigneuse, à un mètre ou deux de nous. Sublime mais curieux animal qui sort parfois un œil de l’eau… C’est à se demander qui observe qui ?!

Le travail des soigneurs pour sensibiliser le public est remarquable. On voit d’ailleurs qu’ils y prennent un grand plaisir (…je les comprends). Arrive alors le moment de les nourrir. Jamais plus de trois fois par matinée. Seules 4 personnes sont sélectionnées sur une centaine de présents à 7h45. Lors du second nourrissage, Stéphane est choisi pour donner le poisson à une dauphine !

Finalement, nous sommes restés pour les trois rounds avec de moins en moins de monde sur la plage. Ce jour-là, nous avons vu jusqu’à 8 dauphins. Vers 10h a sonné la fin du nourrissage. Comme après chaque session, les dauphins sont partis au large mais cette fois pour ne plus revenir. Pour nous, cela indiquait l’heure du départ. Après un arrêt à Shell Beach, la plage recouverte de coquillages, nous avons repris la route.

 

Prochaine étape : Exmouth, son soleil et ses spots de snorkelling


Pour l’anecdote :

  • La plupart des dauphins ne viennent que pour accompagner leur groupe. Ils ne sont pas nourris et ne sont même pas intéressés car le poisson est une proie morte.
  • Monkey Mia recrute des volontaires pour amener les poissons et choisir les privilégiés qui nourriront les dauphins. Ces volontaires n’ont aucune prise en charge de leur séjour sur place et campent souvent loin pour ne pas avoir à payer le camping durant tout leur séjour.
  • Voir un émeu se promener dans le camping est très fréquent !
Written by lesblog-trotteurs in 16 juin 2017 / 468 Views

1 Comment

  • Stéphanie 22 juin 2017 at 20 h 39 min

    Trop mignons les dauphins 😍
    Profitez bien

    Reply
  • Please Post Your Comments & Reviews

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *