Laura a la pêche aux requins ! Mon requin furax Voyez moi un peu cette bête ! Le requin ! Vous ne pensiez pas que je n'en avais pêché qu'un ?! :) Notre drôle de piste d’atterrissage... Notre avion de type coucou A bord du coucou Vue en plein vol Survol de la région de Dundee Vue de l'avion en approchant Dundee
Australie

Nord du territoire : Folle journée à Dundee Beach

Vous le savez, nous étions en HelpX chez Emma à Dundee Beach, dans le Northern Territory, en Australie. C’est dans ce cadre que nous avons vécu une journée particulièrement incroyable qui restera longtemps gravée dans nos esprits. Voilà comment cela s’est passé…

 

On s’est frotté au géant des mers

requin pêché Dundee Beach Angler's Choice

Non satisfaite de notre (maigre) première pêche, Emma notre hôte helpx, nous a offert une seconde journée en bateau. Cette fois-ci direction le large ! Nous partons en mer en accompagnant deux clients et Ross, membre d’Angler’s Choice et pilote du bateau.

Mais manque de chance, ce jour-là, la mer est agitée. Atteindre le premier spot de pêche est pénible, le bateau retombe violemment sur les vagues dans un fracas impressionnant. Après une bonne heure à subir les caprices de la mer, nous arrivons au premier spot. Même à l’arrêt, les vagues nous malmènent. Stéphane commence à avoir le mal de mer, il ne peut donc pas pêcher. Je me lance alors et à peine l’hameçon à l’eau, j’attrape mon premier poisson. Il est jaune, il est beau mais il ne se mange pas. Retour à l’eau.

Quelques minutes plus tard, ça mord à nouveau. Je tente de remonter la ligne mais le poisson a de la force ! Cette fois c’est un gros ! Ross, le capitaine m’aide. Nous tirons, tirons et voyons apparaitre à la surface… un aileron ! Puis une queue apparait. Il se débat. Enfin une tête grisonnante et plate remonte à la surface… Cette fois plus de doute : c’est un requin ! Celui-ci fait au moins 1m20 ! Il se débat comme un beau diable. Bien qu’inutile comme prise, je n’étais pas peu fière. Évidemment nous le libérerons, le requin n’étant pas au menu du soir.

On s’est retrouvé coincé en pleine mer… loin de Dundee

Pêche mer Dundee Beach

La pause déjeuner passée, nous décidons de nous rendre à un dernier spot de pêche. Soudain, l’un des deux moteurs nous lâche. Le bateau ralentit… Ross tente de le relancer mais rien. Le moteur reste désespérément silencieux. Notre capitaine s’agace : « Sans ce second moteur, il va nous falloir 5h pour rentrer à Dundee». Aïe…

Nous prenons donc le chemin du retour à  l’allure ridiculement lente de 13 km/h. Mais finalement Ross décide d’aller accoster sur la cote le plus proche. Il nous faudra tout de même 1h pour rejoindre une plage. A peine arrivés, Ross part sur terre contacter notre super Emma pendant qu’à bord, nous nous éloignons de la rive pour ne pas rester piégés par la marée.

Quand enfin Ross revient, le second moteur du bateau ne démarre plus. Nous sommes bloqués à 100 mètres de la rive. Facile me direz-vous, il suffit de se mettre à l’eau. Mais pas tant que cela car ici il y a des crocodiles, y compris dans la mer. Et ces derniers sont redoutables comme nous l’avons vu au Crocodile Jumping Tour. Il est d’ailleurs interdit de se baigner sur toute la côte. Pourtant, nous n’avons pas le choix, nous nous mettons à l’eau. Je peux vous dire que l’on n’était pas à l’aise. D’autant que l’eau trouble empêchait de voir ses pieds.

Arrivés sur le sable, nous découvrons un charmant endroit tropical où deux habitants nous accueillent gentiment. Autour d’une boisson, ils partagent avec nous leur intérêt pour cette jolie plage : « Le problème ce sont les crocodiles. On a dû en faire enlever un de 3m50 récemment car il avait élu domicile sur la plage » !

 

On a fait un retour express par les airs

Coucou au dessus de la mer en avion

Très vite nous sommes informés que l’on va venir nous chercher. Mais il faudrait attendre des heures que quelqu’un arrive de Dundee. C’était sans compter sur Super Emma qui a pris les choses en main.

Emma a fait apprêter un petit avion au départ de Darwin pour venir nous récupérer au milieu de la jungle. Nous nous sommes alors rendus sur une piste d’atterrissage tout proche, assez unique. Située en plein milieu de la forêt, nous avons dû avant tout faire un tour en voiture pour chasser les dizaines de kangourous présents sur le tarmac. Difficile d’imaginer qu’un avion puisse atterrir dans ce champ de kangourous.

Pourtant une vingtaine de minutes après, juste avant le coucher du soleil, un petit avion de type coucou s’est posé. A l’intérieur seulement 6 places. Nous avons décollé rapidement. De là-haut nous avions une vue unique sur la forêt qui s’étendait jusqu’à la mer. Le trajet qui en voiture aurait duré 4h, a duré seulement 15 minutes. La luminosité était parfaite pour profiter des paysages environnants. Difficile de décrire la sensation que cela fait de planer au-dessus de la mer et des forêts puis d’observer de haut l’arrivée à Dundee. Épuisés par cette journée, nous étions bien contents de retrouver notre hôte Emma et notre chambre à Dundee Beach.

 

Message à nos chers lecteurs : Nos excuses s’il manque des photos, nous publions actuellement d’une librairie à Townsville et le wifi est limité à 500 Mo… Mais merci de continuer à nous lire ! 🙂

Prochaine étape :

 


Pour l’anecdote :

  • On trouve sur ces côtes beaucoup de requins de récifs. A priori inoffensifs pour l’homme, ils tournent souvent autour des bateaux de pêche pour s’attaquer aux poissons ayant mordus à l’hameçon.
  • Nous avons eu la chance de tomber en panne en face du seul endroit habité sur la côte depuis Dundee.
  • La privatisation de ce petit avion a tout de même coûté 1200$…

 

 

Written by lesblog-trotteurs in 12 août 2017 / 428 Views

5 Comments

  • CHANTAL 12 août 2017 at 19 h 21 min

    Une journée d’aventures que vous n’êtes pas prêts d’oublier…c’était géantissime!!!
    Merci à Emma d’avoir assuré la sécurité des pêcheurs de requins, pris dans la tourmente, avec brio. Je l’embrasse et j’ai hâte de la rencontrer…
    Bises

    Reply
  • SIERRA RAPHAËL 14 août 2017 at 14 h 02 min

    Nous revenons d’Islande et nous replongeons dans votre histoire, curieux de voir où vous en êtes. Eh! bien! Que d’émotions! Les crocodiles!!!Quelle horreur!
    Vous reviendrez en France bien aguerris après toutes ces aventures.
    Nous vous embrassons
    Tatie Marie-France et tonton Raphaël

    Reply
    • lesblog-trotteurs 18 août 2017 at 6 h 19 min

      Coucou Tonton et Tatie,
      Ravie de voir que vous suivez nos aventures australiennes.
      J’espère que votre voyage était superbe et que vous vous êtes régalés en Islande. Quelle est la prochaine destination ?
      Heureusement ce sont souvent de belles émotions que nous vivons ici. Peut-être viendrez-vous un jour ?
      Grosses bises à vous et à bientôt en France.

      Reply
  • Loïc 17 août 2017 at 11 h 49 min

    Rien que pour la photo de Stef avec son polo gagné au championnat du monde de pêche à la mouche en eaux troubles sans barreur de 2002 ça valait le coup! 😉

    Reply
    • lesblog-trotteurs 18 août 2017 at 3 h 59 min

      Quand on sait qu’en plus c’était du XXL… C’est très drôle aussi. 🙂

      Reply

    Please Post Your Comments & Reviews

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *