L'un des superbes perroquets du Lamington National Park Nouveau pote ! Aussi grand qu'un T2 à Paris ! Une pause pour savourer la vue au Lamington National Park Démarrage de la Top tree walk au Lamington Mon ascension vers le sommet (d'un arbre). Voici la Top Tree Walk du Lamington A 30 mètres de hauteur dans le Lamington ! Fin de journée dans le camping du Lamington National Park. Avez-vous vu les wallabies ? Premier réveil au Lamington National Park. Elle est pas belle la vie ? Réveil au Lamington... Nous nous sentons observés. Tronc d'arbre dans la forêt du Lamington National Park Les immenses arbres du Lamington National Park Promenade dans le Lamington National Park. Premier point de vue de la Morans falls walk au Lamington National Park Point de vue depuis la fin de la première marche au Lamington.  Avouez que ça envoie du bois ! Stéphane interprétant la joie de vivre. :) Les interminables arbres "enlianés" du Lamington National Park Paysage à la fin de la marche Python Rock Trail au Lamingtin National Park Le Natural Bridge dans le Springbrook National Park Le Natural Bridge de l'extérieur Les immenses et drôles d'arbres de la forêt au Lamington National Park "Best of all lookout" du Springbrook National Park Camp du Springbrook National Park.
Australie

Côte est de l’Australie : les parcs nationaux Lamington et Springbrook

Après notre mésaventure à Brisbane, nous sommes partis en pleine nature dans deux parcs nationaux de l’état du Queensland. Tous deux sont situés dans une chaîne de montagnes non loin de la fameuse Gold Coast australienne. Le Lamington National Park et le Springbrook furent chacun à leur façon, de petites merveilles ! Regardez notre diaporama photos.

 

Première journée au vert au Lamington National Park

Lamington National Park lookout

Après avoir pris de l’altitude, nous arrivons au Lamington National Park le mardi 22 août. Nous nous installons dans le seul petit camping en pleine montagne. Bien que payant, celui-ci affiche un prix très abordable : 6,7$ par personne/par nuit et offre des douches chaudes (quel luxe !).

Nous profitons du superbe temps pour nous lancer dans l’attraction principale du parc : la Top Tree Walk. Cette marche s’effectue à la cime des arbres grâce à des pontons de bois. En fait, la marche est très courte mais qu’importe, la hauteur est impressionnante surtout lorsque l’on monte à l’échelle pour grimper au sommet d’un arbre d’une trentaine de mètres.

Cette forêt est sublime. Les arbres sont immenses et prennent des formes parfois spectaculaires. De plus, la forêt est peuplée de petits perroquets aux couleurs sublimes. Aux abords de la marche, nous tombons sur une placette où il est possible de les nourrir gratuitement. Cela est encadré mais l’expérience est merveilleuse. Avec quelques graines dans ma main, je me fais rapidement assaillir.

Le soir venu, des wallabies apparaissent sur le gazon du camp. Le calme au milieu de la forêt est une bénédiction, nous qui sommes habitués à dormir au bord des routes. La nuit est fraîche mais nous n’avons pas froid une fois sous la couette dans « Jaclyn », notre voiture.

 

Seconde journée au Lamington : journée découverte

Lamington National Park lookout marche

Au petit matin, nous sommes réveillés par le bruit des nombreux oiseaux dans les arbres alentours et … un bruit sourd sur la voiture ! Une espèce de dindon sauvage, très courant sur la cote est, s’attaque à notre poubelle ! Il semble bien décidé à l’emporter ! Nous nous débarrassons de l’intrus-têtu puis déjeunons au soleil, sous le regard avisé de deux perroquets. Cet endroit a un goût de paradis…

Cette seconde journée au Lamington sera dédiée à la marche en forêt. La « Morans Falls Walk » dure 2h et aboutit à deux superbes points de vue sur une cascade puis la vallée boisée. En Australie les chemins de randonnées sont classés selon leur niveau de difficulté. Mais l’échelle australienne est rès sévère ! Ainsi, cette marche de 2h aller/retour était évaluée niveau 4 alors qu’il s’agissait d’un sentier en forêt bien marqué mais, il est vrai, un peu pentu.

L’après-midi, nous entamons la « Python Rock Trail » qui se conclue par le même paysage mais vu d’un autre angle. Ces deux marches étaient peu fréquentées nous donnant ainsi la sensation que le Lamington était un parc national un peu oublié. Pourtant son cadre et ses paysages étaient absolument sublimes !

Après une seconde nuit, nous sommes descendus de notre montagne pour mieux remonter dans celle du Sprinbrook National Park.

 

Une journée grise au Springbrook National Park

Nous sommes arrivés le jeudi 24 août au parc national de Springbrook. Ce parc a deux sites particulièrement connus. Nous nous sommes donc arrêtés au premier en arrivant. Le « Natural Bridge » est une courte marche d’un km en forêt. Elle amène jusqu’à une cascade qui chute dans une grotte naturelle. Le spectacle est vraiment ravissant et participe grandement, à lui seul à la notoriété du parc national !

Même la pause déjeuner est superbe ! Elle se fera dans une aire pique-nique déserte au pied des montagnes. L’aire est grande et toute aménagée, pourtant il n’y a personne. Nous dévorons les paysages alentours des yeux.

En dehors de cette marche, le Springbrook National Park propose surtout de nombreux points de vue sur la vallée et sa forêt dense. L’un d’entre eux porte le nom évocateur de « Best of all Lookout ». Impossible de ne pas aller y faire un tour. Et effectivement, la vue surplombant le paysage montagneux est sublime. Nous en avons pris plein les yeux !

Malheureusement, après avoir fait le tour des principaux lookout, le temps s’est gâté. Nous sommes donc partis nous installer dans notre petit camp. Ce dernier était positionné en plein dans le parc National et proposait quelques emplacements en pleine nature. Premier orage depuis notre arrivée 5 mois plus tôt ! Juste le temps d’installer Jaclyn (notre voiture donc), que nous nous sommes pris une averse. La nuit fut une fois encore froide mais pas de souci une fois au chaud sous la couette.

 


Pour l’anecdote :

  • Vous l’avez surement vu dans le précédent article, la ville de Brisbane nous a valu une amende. En Australie, les amendes impayées suivent les véhicules. Il revient donc à l’acheteur de vérifier que le véhicule qu’il convoite n’a pas d’amende en cours. Méfiance !
  • Même dans les zones reculées, l’Australie dispose de nombreuses aires de pique-nique aménagées. Il n’est pas rare d’y trouver toilettes, tables de pique-nique et barbecues en libre service. Le tout est toujours propre et en bon état. Chapeau les australiens.
Written by lesblog-trotteurs in 11 septembre 2017 / 389 Views

2 Comments

  • bartoli gérard 11 septembre 2017 at 14 h 36 min

    et keski passe en ce moment au SIDNEY ?
    HA HA HA HI HI HI HO HO H O

    Reply
  • CHANTAL 11 septembre 2017 at 20 h 39 min

    Sublime…!!!!!
    Bises les Aventuriers

    Reply
  • Please Post Your Comments & Reviews

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *