Paysage avant la Figure 8 pools La Figure 8 pools est loin d'être un endroit secret... On y est : Figure 8 pools ! Et on repart ! :) Le port de Sydney Le port de Sydney Découverte de Sydney de la mer Dernière nuit avant de repartir en HelpX Centre ville de Sydney Marché the Rocks
Australie

Côte est de l’Australie : nos visites à Sydney ! (on y est)

Après nos trois jours dans les Blues Mountains, nous avons pris la route de Sydney qui sera la dernière étape de notre roadtrip en Australie. Nous avons séjourné en tout, plus de 15 jours près de la capitale pris plein les yeux. Entre pépites de la nature et découverte de la ville, on a encore plein de photos à vous partager 🙂

La « Figure eight pools », au sud de Sydney

A 1h30 de Sydney, le long de la côte se trouve un paysage naturel de bord de mer unique. La « Figure eight pools » est un trou d’eau de mer en forme de 8 creusé dans la roche en bas d’une falaise. Celui-ci connait aujourd’hui une notoriété grandissante grâce aux réseaux sociaux. La figure 8 pools n’est donc plus un secret bien gardé et c’est ce que nous avons constaté ce 2 septembre en nous y rendant.

Implantée dans un parc national, il faut payer 12$ sur le parking pour démarrer la marche permettant de se rendre à la piscine naturelle. Et sur ce parking, il y a du monde ! Mais la marche est belle et offre des paysages côtiers sublimes. Après être descendu d’une colline, avoir traversé une plage et escaladé des rochers, nous arrivons 45min plus tard, à la Figure eight pools. Et nous ne sommes pas les seuls ! Sur place installés sur les roches, une foule admirant comme nous le trou d’eau.

S’il est vrai que ce paysage est attrayant, il faut également souligner qu’il peut être dangereux. En effet, la mer en contrebas vient s’éclater à quelques mètres seulement de la pool. Il n’est pas rare, quand la marée est haute, qu’une vague vienne inonder la zone. Bien que nous ayons pris toutes les précautions nécessaires (visite en période de marée basse et de météo clémente), durant notre passage une vague a violemment envahie la plateforme rocheuse. Si elle n’a provoqué que des cris de surprise, nous avons tout de même constater qu’il faut rester vigilant en s’aventurant ici. Des accidents ont déjà eu lieu comme le montre cette vidéo…

 

 

Les baleines en migration depuis le port de Sydney

Nous avons eu la chance de tomber durant la saison de migration des baleines à bosse sur la côte est de l’Australie. Entre mai et novembre, il n’est pas rare d’en observer depuis la cote. Mais le must reste d’aller les voir en bateau !

C’est ainsi que le dimanche 3 septembre au matin, nous avons embarqué à partir du port de Sydney. (Je ne ferais pas de parenthèse sur le prix exorbitant des parkings en centre-ville : 29$ l’heure tout de même – voilà c’est dit : plus jamais je ne me plaindrai du parking souterrain de Jean Jaurès à Toulouse ! ) De nombreuses compagnies proposent cette activité avec des tarifs mais aussi une capacité/vitesse/confort différents. Nous avons personnellement opté pour un bon Groupon chez « Go Whale Watching » à un prix défiant toute concurrence et n’avons pas été déçus !

Après 40 bonnes minutes pour sortir du port de Sydney, nous arrivons en haute mer. De suite, le staff annonce qu’il y a deux baleines devant nous. D’ailleurs deux bateaux les observent déjà. Et en effet, une queue surgit soudain de l’eau, pointe vers le ciel, puis replonge !  Spectacle extraordinaire. Nous observerons pendant une bonne demi-heure quasi sans interruption, tantôt une tête sortir des fonds marins, puis un dos, une queue, une nageoire. Il s’agissait ce jour-là de deux adolescents et visiblement ils jouaient. Loin de fuir notre présence, ils apparaissaient parfois proches des bateaux. Seul regret : nous n’avons vu aucun saut, pourtant courant chez les baleines à bosse. Comme toujours, voir cet animal sauvage dans son milieu naturel, libéré de l’emprise de l’homme est d’un bonheur sans nom…

Le retour se fera autour d’un thé et devant une vue incroyable sur la ville de Sydney et son fameux opéra. Décidément ce tour en bateau était définitivement fabuleux…

 

Une journée à flâner dans le CBD de Sydney

Durant notre séjour autour de Sydney, nous avons passé une journée en plein CBD. Sydney est une ville moderne. L’architecture s’en ressent bien que d’après moi, elle manque un peu d’âme. Les transports en commun fonctionnent avec une carte appelée Opal, qu’il faut charger. Lors de notre montée et descente d’un transport, il faut biper la carte. Le coût du trajet est alors déduit selon la distance parcourue. Sauf qu’il faut repasser la carte à chaque transport et cela peut très vite chiffrer. La carte OPAL a fixé un plafond journalier qui s’élève tout de même à 15$… Heureusement le dimanche le coût maximum est de 2,60$ sur toute la journée.

La dynamique de la ville nous a touché. Ce jour-là en débarquant du ferry de Manly, nous tombons sur un marathon. Le long du parcours, le public s’est déplacé pour encourager les coureurs. Un DJ est installé près du quai, l’ambiance est super.

Nous décidons de nous rendre au marché des Rocks connu pour être artisanal. Nous passons par une rue où quelques bars célèbrent l’Oktoberfest, fête de la bière avec déguisements et groupe de musique typique.

Puis nous nous rendons au Chinatown de Sydney. Il faut sortir du centre. Le quartier est moins charmant mais les boutiques et la population changent et nous voilà téléportés en Chine. Nous mangeons dans le marché « Paddy’s market ». Après 5 mois sans restaurant, on apprécie d’autant plus ce petit plaisir.

Finalement nous rentrons en passant par le centre-ville et ses immenses boutiques. Pour la première fois, je retrouve des vitrines familières : Zara, Forever21, … Nous n’avions pas vu une seule marque connue de prêt-à-porter jusqu’alors. Nous rentrons jusqu’au port et prenons le ferry pour arriver finalement à Bayview où nous sommes en Helpx.

 

Notre prochaine étape, c’est par ici !


Pour l’anecdote :

  • 67$ c’est le prix de nos deux bons Groupon pour 3h en mer afin de voir les baleines. En général, la balade coûte plutôt 67-100$ par personne.
  • Nous avons eu la chance que les baleines restent autour de notre bateau pendant 30 minutes par contre, nous ne les avons pas vu sauter.
  • Le quartier de Chinatown vend exactement les mêmes produits que les autres boutiques de souvenirs mais le prix est bien plus intéressant.

 

Written by lesblog-trotteurs in 2 octobre 2017 / 270 Views

1 Comment

  • Melanie 4 octobre 2017 at 8 h 10 min

    waouh ! Super article. Il donne envie d’aller voir ces fameuses baleines !
    Vous avez l’air d’avoir beaucoup apprécié ces jours-ci, je suis ravie pour vous.
    Et question un temps soit peu existentielle, es-tu rentrée dans Zara ? 🙂
    Bises

    Reply
  • Please Post Your Comments & Reviews

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *