Bali

7 jours à Ubud en famille (part 1)

Après quelques jours un peu décevants à Jimbaran, au sud de Bali, nous partons tous les quatre pour Ubud. Tous les quatre, c’est Stéphane, mes parents qui nous ont rejoint en Australie et moi. Ubud est la capitale culturelle de Bali ce qui en fait donc une destination incontournable. Nous y avons loué une maison pour y passer 7 jours. Durant cette semaine, le programme est bien chargé ! Il faut dire qu’il y a de quoi faire autour d’Ubud !

 

Jour 1 : Arrivée à Ubud

Après notre mésaventure à Jimbaran avec le chauffeur Uber, nous ne réitérons pas l’expérience et acceptons un chauffeur proposé par l’hôtel. Pas de compteur dans le véhicule évidemment, le prix est fixé au forfait. Une heure est nécessaire pour se rendre à Ubud de Jimbaran. L’occasion d’observer les paysages balinais de plus près.

A Bali, la vie est organisée autour des quelques routes permettant de circuler sur l’île. Ainsi, pour se rendre à Ubud, nous ne voyons pas de paysage sauvage mais un enchainement de villes avec des habitations directement bâties en bord de route. En approchant de notre maison située en périphérie d’Ubud, nous observons enfin nos premières rizières. Ici, l’environnement est moins pollué et cela rend tout de suite les paysages plus agréables !

Première surprise en arrivant : les 600 derniers mètres pour atteindre la maison sont inaccessibles aux voitures ! Deux hommes viennent donc nous récupérer en scooter. Ils empilent nos énormes valises, nous prennent à l’arrière et en avant ! Le quartier est très mignon et semble dédié principalement aux locations touristiques. Le chemin principal longe un ruisseau qui alimente plusieurs rizières. C’est justement là que se trouve notre maison, au milieu de rizières dans lesquelles courent et se baignent des dizaines de canards.

La maison est plus petite qu’elle ne le semblait mais idéalement agencée. Sa cuisine extérieure fait face à une petite piscine. De part et d’autre de cette pièce principale l’on trouve deux spacieuses chambres individuelles dotées chacune de sa propre salle de bain. Le petit jardin tropical est charmant. Seul bémol finalement : la cuisine mal équipée. A peine avons-nous le temps de faire quelques courses que la nuit tombe déjà.

 

Jour 2 : Découverte du centre-ville d’Ubud

Grand marché ubud bali

Ce second jour, nous partons dans la matinée pour le centre d’Ubud. Ce dernier est animé. On y trouve des boutiques qui vendent les mêmes choses, des restaurants, des temples, … A Bali, on trouve des temples partout, y compris en ville. C’est ainsi que nous découvrons un superbe temple un peu caché, au milieu d’un lac plein de fleurs de nénuphar. Si l’architecture est très belle avec ses hautes portes de bois et ses statues de pierre, le jardin autour est également sublime.

Puis, nous continuons jusqu’au célèbre marché d’Ubud, meilleur endroit pour acheter des souvenirs. Il s’étend sur toute une rue ainsi que sur deux étages d’un bâtiment. Ici, aucun prix n’est affiché, tout se négocie ! Tôt le matin, ce marché est également alimentaire mais nous arrivons trop tard. Dès que notre regard se pose sur un produit, le vendeur nous accoste. C’est dommage car cela nous pousse à rester à distance, fatigués d’être sans cesse démarché.

Après une tentative infructueuse de visiter un musée – je ne sais à ce jour, toujours pas où ce dernier se trouve- nous décidons d’aller manger. Pas de chance, le warung repéré sur internet, est fermé. Vous le verrez c’est le début d’une longue série noire pour nous, au niveau des restaurants ! Nous décidons finalement de manger dans le minuscule warung très bruyant d’à côté. Ils sont débordés et l’attente est longue mais les plats sont (comme toujours) d’un excellent rapport qualité prix. On commence d’ailleurs à repérer nos plats favoris.

Sur le retour, nous flânons dans les rues, s’arrêtant une dernière fois au marché. Je m’essaye à la négociation en remerciant Emma de m’avoir entrainé ! L’après-midi touche à sa fin et nous rentrons tranquillement.L

La minute culture

La négociation fait partie de la culture balinaise et se retrouve dans tous les niveaux de la consommation. Elle est particulièrement nécessaire lorsque l’on est un touriste car les prix sont volontairement gonflés. Il ne faut donc pas hésiter à négocier pour atteindre un prix juste. Sur le marché, une vendeuse nous avait même fait signe qu’elle attendait notre contre-proposition !
Ainsi est-il conseillé de :
– Laisser le vendeur annoncer le premier son prix
– Faire une première proposition à un tiers du prix annoncé puis augmenter au fur et à mesure. L’interlocuteur commencera par répondre « Non, bankerout ! »
– Garder toujours le sourire mais être ferme
– En dernier recours, faire mine de partir après avoir fait une offre, si elle était juste, le vendeur vous rattrapera
– Rester dans une idée de gagnant-gagnant et garder à l’esprit qu’un salaire à Bali représente en moyenne moins de 200€/mois…

 Jour 3 : Journée Cycling tour autour d’Ubud

famille cycling tour autour ubud bali

Ce troisième jour, j’avais réservé un Cycling tour. Il comprenait : le pick-up chez nous, le petit-déjeuner avec vue sur le volcan Batur, une dégustation de thé/café dans une plantation, un tour à vélo puis un déjeuner.

Mais problème : le chauffeur n’arrive pas. Ayant réservé via Bali blog, j’avais heureusement un contact. Bilel du Bali blog a géré la situation. Le chauffeur nous récupère finalement avec 1h30 de retard. Arrivés au petit-déjeuner, on se sent pressé. La vue sur le volcan est superbe mais nous repartons rapidement. Là, nouvelle surprise, le chauffeur zappe la dégustation et nous amène directement au tour à vélo. Pas moyen de communiquer avec lui. Notre guide vélo nous accueille et nous partons.

Les vélos fournis sont rudimentaires mais font l’affaire. Tout est en descente et nous pouvons donc profiter des paysages sans gros effort. Pour mon père qui en faisait régulièrement auparavant, c’est la reprise-vélo. Ma mère a des difficultés car son vélo est mauvais. Heureusement, notre guide est super et lui demande souvent : « ça va Santal ? ». La ballade est vraiment agréable. On passe par des petits chemins au milieu de champs puis traversons des villages et enfin des rizières en pleine nature.

Vers 14h, nous arrivons dans un village non loin d’Ubud. La ballade est terminée et nous sommes invités à passer à table. Dans un jardin charmant, on nous sert un copieux déjeuner. Il y a différents plats de viande, légumes et riz. Tout est super bon ! Enfin, on nous ramène à la villa vers 15h.

 


Pour l’anecdote

  • Notre « série noire » que j’évoque au sujet des restaurants s’est confirmée sur tout notre voyage en Asie. En effet, il suffisait que l’on repère un restaurant sur internet pour qu’une fois devant, il s’avère fermé !
  •  Notre guide dans le cycling tour maitrisait quelques mots de français. Ainsi nous avertissait-il quand nous passions une flaque de boue : « ‘tention la gadoue ! » et quand nous repartions après une pause : « c’est parti mon kiki ».
  • Nous avions réservé l’activité Cycling tour via un blog français nommé « le Bali blog ». Face aux problèmes rencontrés, mon interlocuteur du Bali blog s’est montré super et a poussé la compagnie à se rattraper après l’amputation de plusieurs activités dans notre programme. Nous les recommandons vraiment !
Vue sur la villa Ubud
Notre villa près d'Ubud
« 1 de 24 »
Written by lesblog-trotteurs in 10 décembre 2017 / 1920 Views

3 Comments

  • CHANTAL 10 décembre 2017 at 15 h 36 min

    Supers souvenirs… Je repartirais bien me mettre au chaud à UBUD.
    Bises les Aventuriers.

    Reply
  • golden years 10 décembre 2017 at 20 h 31 min

    quelle famille fantastique. on aimerait les rencontrer et partager leur joie. Bien que ne les connaissant pas, c’est exactement CE genre de personnes que l’on souhaiterait avoir comme voisins. J’avoue ressentir une inclinaison (hétérosexuelle s’entend) pour le sémillant quinquagénaire en tshirt rouge. Il émane visiblement de cet individu une telle grâce, une plénitude, un épanouissement sans limite et je n’hésite pas à rajouter sans flagornerie aucune, une aura bouleversante au possible. A le mirer ainsi, ma vie vient de basculer, c’est sûr….

    Reply
  • Mélanie 11 décembre 2017 at 13 h 50 min

    Super article. Je suis décidément passionnée par votre minute culture !

    Reply
  • Please Post Your Comments & Reviews

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *